Histoire d’un record

Ventus en onde sur les Cévennes photo Ludo Cardot

Il y a encore peu de temps, j’étais loin d’envisager de voler dans l’optique de battre un record en vol à voile.

Voler en Namibie avec Renato Mussio, dans l’unique but de réaliser de nouveaux records Italiens, continentaux(ou plus), m’a quelque peu fait découvrir un nouvel aspect de la pratique du vol à voile.

Une opportunité s’est présentée grâce à un autre Italien, ami de Renato : Giancarlo Loddi, qui a mis à notre disposition (Jean-Renaud et moi) son Nimbus 3DM, alors que Renato et lui faisaient leurs tentatives de record sur l’EB28.

Ainsi nous avons pu réaliser quelques beaux records de France :

  • vitesse sur triangle de 750km (deux fois) en décembre 2014 ;
  • vitesse sur triangle de 300km à 187,75km/h en décembre 2015, pulvérisant le précédent record de France de 18km/h ;
  • distance sur triangle FAI avec 1104,6km aussi en décembre 2015.

Il reste un certain nombre de records encore « accessibles » en Namibie pour les prochaines campagnes en été Austral.

Le virus de la conquête des records m’ayant quelque peu contaminé, j’ai étudié les possibilités territoriales des records Français, et j’en ai conclus que quelques-uns étaient envisageables au départ du Pic Saint Loup, en planeur de classe « libre » comme en « 15M ».

Le plus accessible me semblait être celui de la vitesse sur triangle de 100km :

  • 126,96 km/h en classe « 15 mètres » pour le territorial ;
  • 135,83km/h en classe « libre » pour le territorial ;
  • 153,35km/h pour le « général » en « 15 mètres »;
  • 156,66 km/h pour le record d’Europe en classe « libre ».

Ainsi, début Janvier 2015, juste rentré de Namibie j’ai fait un premier test sur la vallée de St Pons où lorsque l'onde est au rendez-vous, les conditions me semblent très favorables.

Ressaut d’onde de la vallée de Saint Pons photo GG

J’ai fait un premier choix de points de virages en vue de l'optimiser au fil des tentatives. Dès la première bonne journée, j’ai eu le bonheur d'atteindre 138,81km/h en Ventus 15m. Record battu !

Après une étude détaillée de mon vol et dans la situation météo du jour, je constate que si les points de virages avaient été disposés de façon légèrement différente, c'est à dire en réduisant les deux branches sous le vent du ressaut tout en allongeant celle située sur la vallée de Saint Pons, la vitesse atteinte aurait été proche de 150km/h … Ce nouveau tracé du circuit respecte toujours la règle FAI des 28% au minimum pour les petites branche (légèrement supérieure à 28km), la plus grande branche restante ( près de 44km) est sur la vallée de Saint Pons. La hauteur du triangle devient environ de 19km.

Dans mon premier record, cette hauteur était de 24km, soit 10km (5kmx2) à parcourir dans une zone descendante… De plus, c’est la dernière branche, située dans le ressaut qui doit permettre de reprendre l’altitude perdue sur les branches précédentes (1300m dans le premier vol).

Après cette première tentative réussie, je pense que cette magnifique vallée de St Pons nous permet d'envisager de dépasser la barre des 180km/h avec un planeur de classe « Libre ».

Pour le record d’Europe en « 15m » (qui n'existe pas encore) la performance minimum à réaliser est de 181,54 km/h et je crois, à ce moment, qu'il est hors d'atteinte même avec le nouveau positionnement retenu.

J'ai donc étudié la réalisation d'un nouveau parcours, en analysant les vols d'onde effectués dans ce secteur, et repositionné tous les points de virages. La difficulté est que la vallée de St Pons ne fait que 35km à 37km.

Il faudra valider les nouvelles options et « affiner » le positionnement des points au cours des vols futurs.

Vient ensuite le choix du départ : de l’Est ou de l’Ouest ? Je n'ai pas réussi à mettre en évidence un choix préférentiel. Lors de ma première tentative (138,81 km/h) j’ai fait un deuxième tour en sens inverse et il n’y avait pas de différence significative de vitesse. Il est important aussi, si le ressaut le permet, de voler le plus haut possible pour bénéficier d’une plus grande vitesse propre. Lundi 29 Février 2016, de belles conditions se présentent avec un magnifique ressaut de basses couches sur la Vallée de St Pons. Le vent est cependant orienté trop au Nord. L’idéal serait qu’il soit perpendiculaire à la vallée, soit sensiblement NNW. En revanche, le ressaut de Saint Chinian est superbe.

Autorisé par le contrôle au FL 145, j’effectue un premier départ depuis l’Est, à 4300m.

Dans un premier temps je m’appuie sur le ressaut de la Vallée de St Pons pour repartir ensuite vers le premier point. Comme je l’avais espéré avec le nouveau positionnement des points, le trajet dans le fort négatif est sensiblement réduit et je récupère facilement le ressaut de St Chinian. Il me donne un bon +3 et bien que décalé par rapport à la deuxième branche, je reste le plus longtemps possible dans ce ressaut avant de transiter en direct vers le second point. Même si le taux de chute est important sur près de 10km, je reste en situation confortable pour rejoindre le ressaut à St Pons. La composante de vent de face sur cette dernière branche est importante (à cause de l'orientation du vent au nord). Il me faut atteindre une altitude voisine de 3700m pour assurer un passage de la ligne d’arrivée au-dessus de 3300m, et respecter la limite de 1000m maximum sous la ligne de départ, avec les derniers kilomètres à parcourir hors du ressaut. Au final, je passe de la ligne à une altitude 3365m.

Ce premier tour de chauffe (malgré -10 degrés!) est très concluant. Bien que mon PDA ne m'affiche pas de statistiques cohérentes, ma première estimation est que je dois être proche de 150km/h.

Pour le second tour, connaissant la valeur des ressauts, je peux optimiser le vol, mieux aborder le dernier point de virage et surtout la dernière branche. Départ 4337m, arrivée 3486m. Un peu de marge, due à l’incertitude des derniers kilomètres. Il commence à se faire tard, je ne fais pas d’autre tentative et rentre au Pic sans connaître ma performance mais avec la certitude d’avoir battu le record de France.

Retour de l'Ouest dans la vallée de Saint Pons en Ventus, photo GG

L’analyse du vol dépasse toutes mes espérances : avec 167,49km/h, le précédent record est battu de 28,78km/h (premier tour à 158km/h), le tout réalisé avec un Ventus âgé de 30 ans non ballasté .

Au final quatre nouveaux records inscrits dans les tablettes :

  • Record d’Europe en Classe Libre ;
  • Record de France « 15 M »
  • Record de France territorial Classe Libre ;
  • Record de France territorial « 15M ».

Ce vol ouvre de nouvelles perspectives :

Le record d’Europe en « 15 M » est certainement à portée d'aile sur le site de St Pons, ainsi que la barre de 200k/h en classe Libre.

Par Gérard LHERM, le 02 Avril 2016

activite/2015/record.txt · Dernière modification: 2016/04/01 18:06 par cvvm
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
www.chimeric.de Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0